Shiatsu

Pause bien-être pour les petits

Ne dit-on pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir? Nos amis asiatiques ont très bien intégré ce dicton et pratiquent depuis des millénaires, des techniques de relaxation, d’étirements, et de pressions sur l’ensemble du corps nécessaires à un bon équilibre corporel : le shiatsu. En France, ce n’est que depuis le 25 juillet 2015 que cette discipline est officiellement reconnue.

Rencontre avec Patrick Pouillet, praticien de Shiatsu à Lège.

Pourriez-vous nous définir ce qu’est le shiatsu?

Le shiatsu est un art d’origine japonaise pratiqué sur futon ou sur table dont le principe est de favoriser une meilleure circulation de l’énergie vitale (Qi ou KI) qui nous caractérise tous personnellement. Succinctement, c’est une méthode thérapeutique qui vise à stimuler la circulation de cette énergie par le toucher afin de rétablir les déséquilibres et réduire la douleur. Il s’inscrit de manière plutôt préventive, notamment avant chaque changement de saison.

En quoi peut-il être intéressant pour des parents de s’intéresser à cette discipline (reconnue en France depuis peu)?

Bon nombre de « désordres » infantiles sont traités avantageusement par le Shiatsu. Les bénéfices non exhaustifs sur l’énurésie, la confiance en soi, l’équilibre général, les émotions, les difficultés de concentration et d’expression (le nombre de séance étant facteur du bagage ancestral et du pouvoir d’auto guérison intrinsèque à chacun) sont autant d’éléments qui rendent cette discipline intéressante pour les parents.

De plus, l’accompagnement diététique énergétique depuis longtemps pilier de la médecine chinoise, appuie ce travail d’harmonisation.

Comment se déroule une séance type avec de jeunes enfants ?

Avant de rencontrer l’enfant, je reçois au préalable, le parent proche de l’enfant pour :

  • Connaître ses géniteurs et leurs spécificités énergétiques (l’énergie ancestrale est une évidence pour les chinois !),
  • Connaître les habitudes de vie de l’enfant : son comportement, son alimentation, ses émotions, sa scolarité, son sommeil… Pour cela, un petit questionnaire est d’abord effectué par les deux (enfant et parent ; la mère de préférence) puis j’analyse au travers des réponses les besoins énergétiques de l’enfant, notamment et souvent par sa diététique.

Enfin, j’accueille l’enfant en compagnie de son parent, à son domicile, pour un ou plusieurs soins sur table.

Les séances sont plus courtes (entre 20 et 30 mn) qu’un adulte. A l’issue des séances, je propose des exercices et conseils diététiques personnalisés et adaptés.

Auriez-vous des conseils à partager avec nos parents lecteurs ?

1- La respiration doit être développée par la méditation très tôt et le sport, bien sûr!

2- L’hydratation se place logiquement en second, et doit être une habitude personnelle.

3- Faire manger les fruits hors des repas – Bannir le lait de vache. Ne pas forcer l’enfant!

4- Apprendre et montrer l’automassage tôt à l’enfant (par le Do In).

Merci à Patrick Pouillet pour ce moment de partage.

A vos agendas

15 avril : salon du printemps d’Andernos au Port du Bétey.

30 avril et 28 mai : stage ZENature au Grand Crohot – Nombre de places limitées

—————-

Patrick Pouillet

Tel : 06 25 70 14 57

Site internet : Essence Zen

Courriel : Patrick

 

A lire aussi

Laissez un commentaire

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter